Gramercy Park

  • Scénariste :  Timothée de Fombelle
  • Dessinateur :  Christian Cailleaux
  • 2018
  • Gallimard

Résumé éditeur

New York, 1954. Sur le toit d’un immeuble, une jeune femme s’occupe patiemment des ruches qui l’entourent et semble attendre quelque chose. Dans l’immeuble d’en face, un caïd de la pègre reste cloîtré chez lui à l’exception d’une mystérieuse sortie hebdomadaire. Ils ne se connaissent pas, mais ils se voient. Entre eux, le vide, une voiture de flics et un parc dont l’accès est réservé à quelques privilégiés. Qu’est-ce qui pourrait lier cette ancienne danseuse de l’Opéra de Paris et cet homme insaisissable que tout le monde craint ?

Notre avis

Une BD un peu à part, un polar contemplatif à l’atmosphère étrange, une histoire de vengeance et de consolation. Madeleine, une jeune femme s’occupe de ses ruches sur un toit de New York. Perchée, presque à l’abris des regards, elle observe l’appartement d’en face. Le décors est planté, le récit commence, ses interrogations, ses origines françaises, son amour pour un GI et son départ en Amérique et la vie qui déraille. L’intrigue, très film noir des années 50, dévoile peu à peu les autres protagonistes. L’homme observé est un mafieux qui vit avec sa garde rapprochée et sa fille. Gramercy Park est l’un des rares parcs privés et clôturés de New York, seule sortie autorisée pour la petite. En bas, une voiture de police et des inspecteurs qui ruminent faute d’agir. Rien d’autre ne semble exister. Et puis, l’intrigue avance petit à petit, scène par scène, Madeleine se dévoile, risque la rencontre, découvre l’histoire de cet homme…
Le graphisme au fusain et à l’estompe sert parfaitement l’atmosphère et l’ambiance générale de la BD. C’est un album dont la mélancolie vous attrape et ne vous lâche plus, il n’y a pas de violence physique, pas de coup de feu, seulement une tension qui s’intensifie au fur et à mesure de la lecture. Et si on imaginait une fin se dessiner, un peu banale, la chute n’est pas celle qu’on croyait deviner et ça c’est bien ! Du bel ouvrage, à lire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s