Paris 2119

  • Scénariste : Zep
  • Dessinateur :  Dominique Bertail
  • Couleurs : Dominique Bertail & Gaétan Georges
  • 2019
  • Rue de Sèvres

Résumé éditeur

Paris, 2119. La Ville Lumière n’est plus qu’une cohabitation de quartiers délabrés face à un Paris musée transformé par un art brut qui a mal vieilli. Les clones, les drones et les hologrammes envahissent les espaces privés et publics.  Pourtant, quelques éléments du XXIe siècle perdurent encore, tel que le métro, essentiellement squatté par les laissés-pour-compte. Désormais, la plupart des gens se déplacent via le Transcore, cabine individuelle de téléportation proposée à chaque coin de rue. Tristan Keys vit dans ce monde dont il rejette la déshumanisation. Tel un marginal, il continue à prendre le métro, à  marcher dans les rues, contrairement à sa compagne Kloé, adepte de la téléportation intercontinentale.
Dans cette ambiance rétro-futuriste, des faits inquiétants surviennent. Une femme, en particulier, émergeant hagarde d’un Transcore, éveille les soupçons de Tristan.
Que leur cache-t-on ? Quels intérêts plus sombres le Transcore sert-il sous couvert de la téléportation pour tous ?

Notre avis

Voici une BD qui est un bien bel objet de lecture, dès les premières pages vous êtes happés par l’histoire écrite par Zep. Une intrigue à la Philippe K. Dick, de l’anticipation crédible sans course poursuite à outrance, dans une ambiance lisse, froide et dérangeante. Zep y décrit une société futuriste, déshumanisée, où les rues sont vides et où les voyages se font par téléportation, de l’anticipation classique. C’est l’histoire d’une jeune femme bien dans son temps, et d’un homme qui regarde vers le passé, plus observateur qu’acteur. C’est justement son regard distancié avec son époque qui lui font voir les incohérences et les dysfonctionnements de ce monde. Une femme rencontrée dans le métro va l’intriguer, le plonger dans le questionnement, dans le doute d’une société trop belle pour être vraie. Les dessins de Dominique Bertail sont très beaux, sa ligne claire est stylée, sans être rigide. Les décors sont riches, superbes, Paris est bien mis en valeur. La mise en couleur est élégante et donne une atmosphère aseptisée à ce monde futuriste. C’est une bande dessinée qui se lit avec plaisir et la dernière page tournée, vous vous dîtes que poursuivriez bien l’aventure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s