Henri Désiré Landru

  • Scénariste : Christophe Chabouté
  • Dessinateur : Christophe Chabouté
  • 2006
  • Glénat

Résumé éditeur

En 1922, Henri Désiré Landru est reconnu coupable de l’assassinat de 10 femmes et d’un homme. De la fumée nauséabonde se dégageait de la cheminée de sa villa de Gambais… On y a récupéré une cuisinière dont les tuyaux avaient beaucoup servi… Malgré deux ans d’instruction acharnée, personne ne réussit à faire reconnaître ses crimes à Landru… Il n’avoua rien. Aucun cadavre ne fut retrouvé…
Christophe Chabouté revisite cette période obscure de l’Histoire qui a défrayé la chronique, et où s’enchevêtrent le fait divers macabre et les séquelles d’une guerre atroce.

Notre avis

Voici un très intéressant roman graphique consacré à Landru, l’un des premiers tueurs en série français. Mais Christophe Chabouté nous offre une autre vision de l’affaire, pas la version officielle, pas celle d’un Barbe Bleue moderne. A la fin de son procès, Landru clame : « Le tribunal s’est trompé, je n’ai jamais tué personne ». Et si il disait vrai ? Et si Landru avait été l’instrument d’un autre tueur, et qu’à la fin la raison d’état l’avait fait condamner ?
Le récit est habile, très documenté sur l’époque, les personnages sont bien campés. Chabouté nous ballade un peu, sachant qu’en ouvrant son livre, les lecteurs ont déjà jugé coupable Henri Désiré Landru. Ce n’est qu’au fil du récit, que l’on découvre le pot aux roses et une intrigue bien plus complexe que la simple biographie d’un tueur. Le rythme est lent, mais soutenu, la lecture est rapide, le dessin efficace, détaillé mais sans fioritures excessives.
Le dessin de Christophe Chabouté est superbe, du noir et blanc sans grisé, son Landru est fidèle à l’image qu’on s’en fait, presque stylisé avec sa barbe taillée, peu expressif comme si il subissait l’histoire. La séquence de fin est un pur régal, une conclusion sombre comme dans la grande tradition des films noirs.
A découvrir…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s