Soupe froide

  • Scénariste : Charles Masson
  • Dessinateur :  Charles Masson
  • 2003
  • Casterman

Résumé éditeur

Un soir, un clochard s’enfuit de la maison de repos où il a été placé pour passer l’hiver. Pieds nus, en pyjama sous la neige, il traverse la campagne glacée à cause d’une infirmière qui lui a servi une soupe froide. Pour lui, c’est pire qu’une insulte. La soupe froide est tout juste bonne pour les chiens, pas pour un être humain. Humilié, il préfère risquer sa vie que rentrer dans cet hospice si peu attentionné à son égard. Inspirée d’un fait divers véridique, cette histoire prend le lecteur aux tripes pour ne plus le lâcher.

Notre avis

J’aime beaucoup cette collection « Ecriture » chez Casterman. Ce roman graphique vous prend aux tripes, une sorte de road movie pieds nus, noir, très noir dans une campagne déserte. L’histoire, on la vit avec ce SDF sans nom qui a fugué. Il parle tout seul en affrontant le froid, la pluie. Il souffre, il jure, il chute, il regrette. Un monologue plein de détresse, qui nous agresse nous lecteurs qui sommes bien au chaud en train de lire ce livre, et qui, cela nous est tous arrivé, détournons le regard de ces êtres en marge de la société lorsqu’ils veulent nous aborder dans la rue.
« Y a pas, on n’est pas des chiens! Faut pas charrier, on a sa dignité! » 
Il est très conscient de sa condition, sait qu’il a fait les mauvais choix, que si il est seul aujourd’hui c’est avant tout par sa faute. Il n’y a pas de rédemption dans cette fuite et sa condition de paria, il ne l’accepte plus. Il maudit l’infirmière, les médecins, son humiliation alimente sa colère alors qu’il a le ventre vide.
« Pauvre Juju. L’était mort d’hypothermie qu’ils disaient. J’avais été voir le registre. le médecin légiste a écrit « Mort naturelle ». Ça lui paraissait naturel de mourir de froid à c’t’ enculé. »
Le dessin de Masson est violent, énergique, souligne parfaitement la détresse de ce misérable. Le corps du SDP est un écorché, son visage est grossier, coupé à la serpe, très expressif en définitive. C’est redoutable !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s