Ella Mahé

  • Scénariste : Maryse Charles & Jean-François Charles
  • Dessinateurs :  Jean-François Charles, André Taymans (I), Francis Carin (II), Brice Goepfert (III), Christophe Simon (IV)
  • 2010/2012
  • Glénat

Résumé éditeur

I – La fille aux yeux vairons

Elle s’appelle Ella, Ella Mahé. Restauratrice de manuscrits anciens, elle profite d’une commande du musée du Caire pour visiter quelques-uns des hauts lieux historiques de l’Égypte ancienne. Sur le site d’Abou Simbel, elle rencontre Thomas Reilly, archéologue, petit-fils d’Henry Reilly, qui mit à jour dans les années 20, avec l’équipe de Howard Carter, la tombe de Toutankhamon. Marchant dans les pas de son grand-père, Thomas recherche la tombe d’une princesse de la 18e dynastie. Cette princesse sans nom avait une particularité physique peu commune : des yeux vairons, l’un noir, l’autre bleu. Tout comme ceux d’Ella Mahé…

II – Princesse des sables

Ella Mahé se remet doucement du départ de ce mufle de Thomas Reilly. Après avoir pérégriné quelques jours en touriste, il est temps pour elle de se souvenir qu’elle est en Égypte à l’invitation du musée du Caire. Son conservateur, séduit par l’expertise française en matière de restauration de manuscrits anciens, la prie de se rendre à Ismaïlia, la perle du canal de Suez, pour apporter ses bons soins à une réserve précieuse d’ouvrages. Sur la route qui relie Le Caire à Ismaïlia, Ella Mahé est fascinée par les paysages traversés, comme si elle y avait vécu…

III – Celle qui n’a pas de nom

Après avoir été enlevée par un mystérieux individu, Ella Mahé se réveille dans la cabine d’un bateau amarré dans le port d’Ismaïlia. Cherchant à s’enfuir, elle tombe nez à nez avec Thomas Reilly : c’est lui qui l’a sortie des griffes de son kidnappeur, qui n’est autre que l’homme au t-shirt Camel, celui-là même qui les suit depuis la visite du site d’Abou Simbel. Ella Mahé et Thomas Reilly sont tous les deux à la recherche de la tombe de la princesse aux yeux vairons. Ils décident d’unir leurs efforts et prennent ensemble la route du monastère Sainte-Catherine.

IV – La Couleur des dieux

Ella Mahé, pérégrine dans le désert en compagnie de Thomas Reilly, à la recherche de la couleur des dieux. Notre belle héroïne n’est pas insensible au charme du jeune homme, mais elle réalise que celui qu’elle prenait pour un égyptologue érudit s’est servi d’elle, et pire, qu’il lui a menti. Thomas Reilly n’est pas celui qu’il prétend être !…

Notre avis

Voici une bien jolie série dans un style très classique, et ça fait du bien. L’histoire écrite par
Maryse & Jean-François Charles est prenante, nous fait visiter l’Égypte et ses sites anciens, tout en nous racontant la double histoire d’une jeune femme d’aujourd’hui et d’une princesse égyptienne oubliée, sans nom. Il s’agit d’une série chorale, à plusieurs mains. L’histoire contemporaine est illustrée par Jean-François Charles dont les dessins à l’aquarelle ont un charme et un romantisme certain qui sied très bien l’histoire. Les évocations historiques sont dessinées par d’autres dessinateurs (André Taymans (I), Francis Carin (II), Brice Goepfert (III), Christophe Simon (IV) ), ce qui permet aisément de quitter une époque pour une autre. La lecture est aisée et on y trouve un réel plaisir, la magie de l’Egypte ancienne fascine toujours autant. Plaisir redoublé, lorsque je redécouvrais des lieux que j’avais visités lorsque j’étais étudiant : Le Caire, la vallée des rois, Luxor, Abou Simbel, le désert arabique, le Canal de Suez, le Sinaï et Sainte Catherine, le petit guide bleu en poche, celui que Ella feuillette en page 4 du premier tome.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s