Aménophis IV

  • Scénariste :  Dieter
  • Dessinateurs :  Etienne Le Roux & Manchu
  • Coloriste : Hubert
  • 2000 – 2003
  • Delcourt

Résumé éditeur

I – Demy
Sur Aménophis IV, colonie expérimentale implantée sur Mars et conçue comme une société idéale, le prêtre John Barhile dit sa première messe. À la fin de la cérémonie, John bénit un « anthro », un singe génétiquement modifié pour accomplir des tâches subalternes. Ce simple geste aura des conséquences insoupçonnées…

II – Mink
Sur Aménophis IV, la colonie implantée sur Mars, ont lieu d’étranges attentats. Demy, l’assistante du prêtre Barhile, en est la dernière victime. L’officiant va s’allier avec les anthros pour neutraliser Bergouïne, le psychopathe. D’étranges surprises l’attendent quant aux capacités de ces singes?

III – Europe
John Barhile, officiant religieux, se réveille à bord d’une navette à destination d’Europe, satellite glacé de Jupiter. Toujours affecté par la mort de Demy, son assistante, il essaie de retrouver sa paix intérieure et de conforter sa foi. Sa hiérarchie n’a pas apprécié sa position ambiguë lors du conflit sur Amenophis IV. Elle lui a donc infligé une sanction disciplinaire, en l’envoyant sur une base minière à l’autre bout du système solaire. Une fois arrivé dans la station, il constate que sa nouvelle affectation n’est pas franchement une partie de plaisir. Suspendue au dessus d’une crevasse érodée par le climat polaire, vétuste, la station d’Europe n’a rien du confort d’Amenophis IV. Quelques heures après son arrivée, un des pylônes s’effondre, provoquant un séisme à bord. Cette catastrophe n’empêche pas la direction de négocier avec les techniciens le débarquement du minerai contre une évacuation. La révolte gronde et le directeur ne semble pas jouer franc jeu…

amenophis01 album-cover-large-201 amenophis-iv-3-europe

Notre avis

Les critiques n’étaient pas dithyrambiques sur cette série, pourtant moi je l’aime bien. Tout d’abord, il y a plein d’idées propres à la SF qui sont plutôt intéressantes : la conquête de la planète Mars, l’exploitation des Anthros, la religion,  la bioéthique, la prise de pouvoir des guildes commerciales,… Rien de très neuf, mais un tout qui se tient, avec de belles idées. Ensuite, il y a le dessin qui fourmille de détails et nous transporte comme il faut dans un monde futuriste cohérent, ce qui n’est pas si souvent le cas en SF. Donc pourquoi bouder son plaisir et ne pas découvrir les aventures de John Barhile ?
Et avouer que les couvertures ont de la gueule !

amenophis planche

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s