Le complexe du chimpanzé

  • Scénariste :  Richard Marazano
  • Dessinateurs : Jean Michel Ponzio
  • 2007/2008
  • Dargaud

Résumé éditeur
Tome I
– 2035… Une étrange capsule spatiale s’abîme dans l’océan Indien et est récupérée par l’US Navy. Lorsque les deux rescapés déclinent leur identité, ils sont immédiatement mis au secret.
Hélène Friedman est chargée de les interroger. Elle doit bientôt se rendre à l’évidence, les deux survivants sont bien Neil Armstrong et Buzz Aldrin. Mais alors qui sont les hommes revenus de la mission Apollo, 64 ans plus tôt ?
Une mission lunaire est organisée pour découvrir l’origine de ce mystère. Hélène s’engage pour une mission qui la mènera bien au-delà de ses espérances…

Tome II – Hélène Freeman et son équipe sont en route vers Mars, pour une mission qui leur réserve d’autres surprises colossales !
Expédiés sur la Lune pour trouver des éléments d’explication à l’incroyable réapparition d’Armstrong et Aldrin dans leur capsule Apollo, Hélène et les membres de son équipe ont dû revoir leurs plans. L’interception d’un message russe laisse clairement entendre que la solution pourrait se trouver sur Mars! Pendant ce temps, sur Terre, Sofia, la fille d’Hélène, terriblement déçue par les choix de sa mère, fugue.

Tome III – L’équipage d’Helen, après avoir quitté Mars, est perdu… Là où leur navette devait trouver la Terre, il n’y a que le vide de l’espace. En désespoir de cause, les survivants se plongent dans le sommeil artificiel et espèrent être récupérés bientôt par une équipe de secours. Mais quand Helen se réveille, elle ne sait pas combien de temps s’est écoulé, ni à qui pourrait appartenir ce gigantesque vaisseau auquel la navette s’est arrimée…

complexe 1 complexe 2 complexe 3

Notre avis : 

De la vraie science-fiction, ça fait plaisir ! Le scénario vous tient en haleine tout le long des trois tomes, l’aventure spatiale n’est pas de tout repos. Ecrit et dessiné bien avant la sortie du film de Christopher Nolan « Interstellar », la trilogie nous emmène de la terre à la Lune, puis sur Mars, mais il y est également question d’espace temps, de relation filiale compliquée, de la cohabitation durant les voyages spatiaux, de la survie en milieu hostile, du temps. Une science fiction réaliste et pourtant complexe quand les espaces temps se croisent, se dédoublent. Il fallait penser à ressusciter Armstrong et Gagarine ! Le dessin est très réaliste, presque photographique, parfois un peu trop, mais l’ensemble nous plonge avec brio dans des mondes que nous ne pouvons qu’imaginer. C’est la magie de cette BD, nous emmener loin, très loin, et au delà de l’infini !

complexe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s