Adieu Kharkov

  • Scénariste :  Claire Bouilhac d’après le livre de Mylène Demongeot
  • Dessinateurs :  Claire Bouilhac & Catel
  • 2015
  • Dupuis

Résumé éditeur

Paris 1985. Atteinte d’un cancer, la mère de Mylène Demongeot vit ses derniers moments. Pressée par la tendre sollicitude de sa fille, elle entame le récit de son enfance à Kharkov, en Ukraine, puis de son adolescence et de sa jeunesse, de la Russie à la France, en passant par la Chine. Dotée d’une volonté de fer, elle refuse dès son plus jeune âge le sort réservé aux femmes, vouées au mariage et à l’enfantement. Bravant les convenances, elle va gravir un à un les échelons de sa liberté et de sa réussite, tandis que s’emballe l’histoire du XXe siècle.
Un récit personnel qui est aussi celui d’une lutte, sur lequel Mylène Demongeot pose un regard aimant et distancié, offrant en contrepoint le récit, par touches subtiles, de sa propre vie de femme.

Nos avis

Je ne sais plus pourquoi j’ai lu cette BD, peut-être le nom à consonance russe du titre. Petit fils d’immigré russe, je suis toujours intéressé par ces histoires de familles slaves que l’histoire a poussé hors de leur pays. Et je dois dire que j’ai été séduit par ces deux destins croisés d’une mère et de sa fille qui malgré leurs différences ont en commun d’avoir une forte personnalité et d’avoir pris en main leur destin. Le dessin très classique est très agréable, facile à suivre, séduisant à l’œil. Et puis j’aime bien ces destins à la russe, des sentiments exacerbés, de la tragédie, mais toujours l’envie d’avancer coûte que coûte. Un bon moment !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s