Le pont dans la vase

  • Scénariste : Sylvain Chomet
  • Dessinateur : Hubert Chevillard
  • 1993 / 2003
  • Glénat

Résumé éditeur

Tome I
La vase a recouvert le monde. Et comme on ne navigue pas sur de la vase, ceux qui veulent connaître le bout de l’horizon construisent d’autres ponts, comme une gigantesque toile d’araignée dont on ne connaît ni la fin, ni le commencement. Sur un réseau délabré, un reste d’humanité survit, figé dans un XIXe siècle archaïque. Dans ce monde fantastique, Camille Park cherche qui se cache derrière l’horizon…

Tome II
La vase n’est rien,  » elles  » sont bien pires les Gigantes… Ces monstres dociles, au regard larmoyant, qui se laissent mener à l’abattoir par centaines en geignant comme des nouveaux-nés… Et s’il est possible d’habituer son nez à la puanteur qu’elles dégagent, les plus endurcis vous le diront, il est impossible de supporter leurs pleurs sans y perdre son âme… Au bagne, Camille est condamnée par l’administration pénitentiaire à s’occuper de la culture des Gigantes, ces animaux étranges à la présence ensorcelante . Dans ce no-man’s land de la pensée, peut-elle deviner qu’oncle Mungo est soumis à la torture… Peut-elle supposer qu’à l’intérieur du ventre des Gigantes, des signes du monde d’avant la vase sont perceptibles…

Tome III
Ça, ça devait bien arriver tôt ou tard… La véritable nature de Camille Park a été découverte… Elle avait dupé toute l’Académie en se déguisant en garçon pour suivre un enseignement stupide et interdit aux femmes. Elle avait caché à son oncle que, la nuit, elle devenait « l’Anguille », chanteuse de cabaret. Même l’administration pénitentiaire s’y était laissé prendre et avait envoyé Camille à la ferme pénitentiaire nº13 réservée aux hommes. Mais elle n’a pas pu tromper l’œil perçant du Pèr’, patriarche de la ferme , qui a deviné son sexe malgré le déguisement. Et ça tombe vraiment mal parce que c’est au Pèr’ de choisir qui sera la Viârge, offerte à tous les fermiers du village lors de la fête de la Gran Nôz. Il est probable que le prochain costume de Camille sera une robe de mariée … A moins que les saltimbanques arrivés pour la fête ne la tirent de ce mauvais pas en lui fournissant un nouveau masque…

Tome IV
50 ans ont passé. Sur un Pont plus moderne, Louise, éditrice en vogue et épouse d’un magnat du bâtiment, reconstruit le destin de Camille. Elle espère secrètement retrouver un survivant de cette époque…Voici le grand retour de cette série culte avec un quatrième tome saisissant en tous points !

pontdanslavase01 pont_vase_2 pontdanslavase03 pontdanslavase04

Nos avis

Marc – L’univers de Chomet et Chevillard nous transporte dans un XIXème siècle imaginé où la vase a recouvert le monde. Cette vase a immobilisé la civilisation, la connaissance a disparu laissant place à une société totalitariste menée par des sociétés savantes idiotes qui contrôlent dans une crétinerie totale ce qu’il reste d’une humanité en perdition. Seules subsistent des villes en hauteur, des ponts aux fondations englouties. Dans cette société sclérosée, les quelques humains qui tentent de réfléchir avec pragmatisme et lucidité sont emprisonnés et voués aux travaux forcés et à l’oubli. Les femmes sont maltraitées, vouées à la reproduction, les hommes sont esclaves et disparaissent. L’imaginaire glauque des auteurs est impressionnant, comment ne pas aimer cette police montée sur rhinocéros blancs, ces savants qui redonnent aux objets sortis de la vase des fonctions hurluberlues, ces gigantes qui geignent. Comment de pas exécrer ce Maître Ripolin pédophile et imbu de sa personne, ces fermiers immondes, cette aristocratie sans pitié et d’une bêtise à mourir.
Les personnages, Camille, Mungo, Louise, Orlandus, d’Orléans sont bien campés même si ils manquent parfois un peu d’épaisseur. Le dessin de Chevillard est puissant, l’imaginaire est fort, quel plaisir de découvrir ce monde fantastique. On notera un changement de style dans le tome 3, avec une finition moins élaborée.
A découvrir…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s